Janvier 2019

STAGE DE FORMATION AU CONTE BIBLIQUE OUVERT A TOUS LES ADHERENTS CCR dans la limite des places disponibles.

WE du 19 & 20 Janvier 2019

Inscriptions avant le 15/12/18

Voir la pièce jointe pour plus de détail  CCR STAGE Inscription 01 2019

mars 2018

Week-end régional IdF/NO

Toutes les infos sont

juin 2017

A Voiron, les jeunes racontent

Le Festival de Pise

Tous les conteurs et conteuses de l’association sont les bienvenu-es !

novembre 2016

Travail sur l’annonciation

Groupe de Versailles

Consigne de l’exercice :
“3 personnages : Le narrateur, l’ange Gabriel, Marie. Le narrateur décrit la scène qu’il voit, Marie joue son rôle, l’ange joue le sien.
Ici, Philippe fait l’ange, Bernadette est Marie, et Anne est le narrateur.
nov-2016-versailles-travail-sur-lannonciation
Un autre exercice consistait à rejouer la scène, sans narrateur mais avec un personnage perturbateur.
Une des consignes était : “Pendant l’entretien de Gabriel et Marie, Joachim entre, il a un bouton à se faire recoudre…”

 

mai 2016

Retour sur WE Régional IdF 2016

« Nous étions une douzaine ce week-end des 2 et 3 avril à l’Haÿ les Roses (91) pour vivre une formation au conte biblique. Studieuses, nous avions amené chacune un conte biblique en chantier, comme demandé, pensant qu’il serait conclu en fin de formation : nous avions visé petit ! Nous avons été emmenées dans un feu  d’artifice d’exercices d’oralité, de visualisation, d’improvisation, dans un climat de bienveillance qui a permis d’oser se lancer ! Rien d’un cours théorique : chaque participant a pu expérimenter de nombreuses techniques pour construire un conte biblique : tâtonnements bien sûr, stress un peu pour pimenter, rigolades mais au final la joie d’une créativité libératrice : se découvrir capable d’imaginer, faire ressentir, donner à voir. Cerise sur le gâteau, une veillée où nous avons pu entendre les contes déjà aboutis des unes et des autres, goûtant le plaisir de la racontée (Cela paraît toujours si simple dans la bouche des autres !), redécouvrant autrement les enjeux de passages bibliques pourtant connus. Je reviens avec quoi ? L’envie gourmande de mettre en œuvre ce que j’ai pu expérimenter pour améliorer la construction de mes contes bibliques, l’objectif de partager ces découvertes avec mon équipe… »  Sylvie Tamarelle du groupe de Rouen

 » Victoire ! J’ai présenté mon premier conte à notre dernière réunion de formation. C’est loin d’être parfait, mais tous les conteurs connaissent l’histoire du « premier pas qui coûte ». Je fais partie du groupe de Versailles depuis plus d’un an et je me demandais si je serais capable de me lancer un jour. Il faut un élément déclencheur. Et pour moi ce fut la participation au week -end IDF grand Ouest qui a eu lieu les 1er 2 et 3 avril. La session a permis aux conteurs débutants ou chevronnés de se perfectionner et d’acquérir la maîtrise de techniques bien rodées.  Les exercices d’improvisation ont eu pour effet de dépasser nos réticences à nous mettre en scène et de libérer la parole.  Les nombreuses racontées ont permis de confronter les différentes façons de construire un conte. Et pour ma part la technique  du « Il était une fois… Tous les jours… Mais un jour… A cause de cela… Finalement » a été une aide précieuse pour ma première racontée. Et en prime, le groupe était solidaire et sympathique. Vivement le prochain week-end de formation ! » Marie-Danièle Burel du groupe de Versailles

C’est le groupe de Bretagne qui organise notre venue pour le prochain Week End Régional de la région “Ile de France /Grand Ouest” (groupes de Paris, Versailles, Meudon, Val d’Oise, Rouen, Bretagne). Il aura lieu du vendredi 17 Mars 2017 à 17h au dimanche 19 Mars à 17h à Ploërmel. Réservez les dates, nous comptons sur votre présence, c’est important de vivre et échanger au sein de CCR.

_________________________________

janvier 2016

Une expérience du groupe de Montpellier

CONTER LA BIBLE EN PRISON

« Dans le CEP de janvier Anne Heimerdinger entre-ouvre pour les lecteurs les portes des prisons. Dans cet article Anne se demande et nous, nous demandons avec elle comment des femmes et des hommes peuvent survivre à ce temps de vie derrière les barreaux ?

Très bonne question !!!

Sans réponse à apporter, j’ai envie d’écrire une expérience que nous venons de vivre. Un aumônier catholique nous a demandé à Guylaine et moi d’aller à la rencontre d’une dizaine de d’hommes qui ont «  disparus derrière les murs de la prison »de Villeneuve les Maguelonne. Avec comme seule arme non pas un crayon mais un conte biblique.

C’est une grande émotion que j’ai ressenti en franchissant les portes grinçantes de la prison qui se ferment derrière nous comme des tenailles. Nos pas résonnent dans le silence des couloirs sombres.

Qu’est ce que je fais là ? Est-ce que je vais être capable de raconter un conte ? Pourquoi avoir accepté un tel défi ?

Après un parcours interminable nous rentrons dans une pièce claire.

Ouf !

L’un après l’autre des hommes viennent, nous serrent la main.

Ensemble nous formons un cercle. Gérard Delteil m’a appris et j’ai découvert que quand on donne «  La Parole » il faut d’abord donner la parole.

Ainsi fut fait.

De ces instants là je ne peux en parler, les mots me manquent pour écrire ou dire ce que nous avons vécu…….. Le silence s’installe. «  La bible se raconte mais elle n’est pas un conte » Je raconte le « Figuier stérile ». Ecoute surprenante regards profonds, attentifs, étonnés regards qui me portent et font résonner les images et les messages de ce texte. Le conte biblique part du texte et nous renvoie au texte écrit : Luc 13 versets 6 à 9. Verset après verset, à tour de rôle les auditeurs lisent le texte. J’écoute. Je suis bouleversée. Ces hommes deviennent acteurs d’une histoire, celle d’un figuier qui grâce à la parole du vigneron entendue, espère un jour donner du fruit. Après un temps d’échange qu’il a bien fallu interrompre nous disons ensemble le Notre Père.

L’un après l’autre les hommes viennent nous serrer la main et repartent vers leur cellule. »

Maryse Court du groupe de Montpellier